Julien Recchia

Mon parcours

Diplômé de l'Ecole Estienne en Arts Appliqués, je décide de m'orienter vers la photographie à l'Ecole des Gobelins, avant de me spécialiser dans le graphisme. Fort de ces expériences, je continue mon tour du monde de l'image tout en apprenant le webdesign, mettant à profit ces années pour devenir directeur artistique web.

Ma polyvalence me conduit naturellement à la gestion de projet avec une approche technique très large du métier. Sensible au webmarketing et au référencement, je me forme à ces aspects incontournables du métier. Un beau site ne doit pas rester confidentiel !

Télécharger mon CV

Outils de travail

PHOTOSHOP :

ILLUSTRATOR :

DREAMWEAVER :

HTML 5 :

CSS 3 :

FLASH :

JAVASCRIPT :

JQUERY :

competences competences competences competences competences

competences competences competences competences competences

competences competences competences competences

competences competences competences competences

competences competences competences competences competences

competences competences competences competences

competences competences competences competences

competences competences competences

MAGENTO :

NAVICAT :

PREMIERE :

PACKSHOT CREATOR :

ACOBAT PRO :

WORLD :

EXCEL :

POWERPOINT :

competences competences competences competences competences

competences competences competences competences

competences competences competences

competences competences competences competences

competences competences competences

competences competences competences

competences competences competences

competences competences competences

Les chiffres

  • 16 années d'expérience

    années d'expérience

  • 40 sites internet

    sites internet

  • 4 sites e-commerce

    sites e-commerce

  • 7 gestion de projets

    gestion de projets

  • 6 clients côtés en Bourse

    clients côtés en Bourse

  • 150 campagnes e-mailing

    campagnes e-mailing

  • 6000 bons à tirer

    bons à tirer

  • 1 vision à 360°

    vision à 360°

  • 100% french touch !

    french touch !